Le Chef de l’Etat a entamé, depuis le samedi dernier, une tournée dans le septentrion. En moins de trois jours, il a parcouru une douzaine de communes pour aller à la rencontre des producteurs de coton à une période décisive de la campagne cotonnière.

Il a également profité de cette visite pour lancer des projets de développement et visiter certaines routes dont le financement est bouclé. Depuis samedi, il effectue dans le septentrion une tournée. Le premier objectif de cette tournée est de rencontrer les producteurs de coton.  Et pour cause, la campagne est à une période cruciale, et le Chef de l’Etat a tenu à les rencontrer, pour doper leur moral, dans le acheter en ligne but de dépasser la production nationale de l’année dernière. En deux jours, il a visité les communes de Kalalé, Bembéréké,Segbana, Kandi, Kérou, Kouandé, Cobli, Pehunco, Materi, Sinendé, Djougou et Natitingou. A chaque étape, il a demandé aux producteurs de coton de ne pas baisser la garde et de travailler sans répit pour que cette campagne soit une réussite. Après les champs de coton, cap est mis sur les projets de développement. Yayi a visité des routes et une usine de production de jus de mangue.

La route, une priorité de développement

L’ambition du Chef de l’Etat est de permettre à son pays d’atteindre une croissance à deux chiffres d’ici l’horizon 2015. Cette ambition a réussi à convaincre plusieurs partenaires financiers qui ont décidé d’investir dans les infrastructures, surtout routières. Ainsi, des financements ont été accordés au gouvernement pour la réalisation des bitumages des routes. On peut citer la route inter-Etats N°7 Kandi -Ségbana-frontière du Nigéria vers Samia, longue de 117,618 km, et du contournement de Kandi.  Le Chef de l’Etat a procédé au lancement de cette route, de même que le bitumage de la route Bodjecali-Madecali-Iloua-frontière du Nigéria. Reconnue comme une roue de contrebande, le bitumage de celle-ci va accroître les recettes douanières. D’un coût global de plus de 17 milliards, les travaux sont divisés en deux lots et sont confiés à des entreprises chinoises et burkinabè.  Sur les lieux, le ministre des Travaux Publics, Lambert Koty, a exhorté les entreprises en acheter en ligne charge des travaux à faire preuve de professionnalisme dans la réalisation de travaux.

Enfin, le Chef de l’Etat et sa délégation ont visité la route N’Dali-Nikki-Tchikandou-frontière du Nigéria. Ici, les travaux sont presqu’à terme.  Le Chef de l’Etat et sa délégation ont demandé aux agents de faire diligence pour combler les retards observés  sur certains tronçons. Le Chef de l’Etat poursuit sa tournée et descend progressivement vers le sud. C’est donc avec la préoccupation de faire du développement son cheval de bataille, que le Chef de l’Etat a entamé et poursuit cette tournée.